EVENEMENT

Semaine apocalyptique : Les Derniers Jours du Monde

 

 

(...) Ce qui surprend immédiatement à la vision de ce film étonnant, vraiment original, c’est son ton. Alors qu’il raconte des événements terribles et réalistes, il frappe par sa sérénité, par sa fraîcheur, par son absence d’agressivité. Au point de paraître anodin au premier abord. Alors qu’il n’en est rien : proprement hallucinant, voici enfin un de ces rares films qui vous travaillent pendant des semaines.

Les frères Larrieu mettent le paquet, ne pinaillent pas, ne calculent pas. Ils semblent avoir tout mis dans ce film, tout donné. Avoir tourné comme si c’était à la fois leur première et leur dernière fois (on ne le souhaite évidemment pas), comme si rien n’avait jamais été filmé avant eux, et comme si rien ne leur succéderait – avec une inconscience maîtrisée. C’est à cette morale, à la fois modeste (offrir un spectacle merveilleux) et orgueilleuse (le panache, le risque), que l’on reconnaît les films qui comptent vraiment.

J.B.Morain, lesinrocks.com


affiche Les derniers jours du monde (35 mm)
De : Jean-marie Larrieu, Arnaud Larrieu
Avec : Mathieu Amalric, Catherine Frot, Karin Viard, Sergi Lopez, Omahyra Mota...
  01h50