EVENEMENT

Prochainement : Dunkerque

Après la SF monumentale, Nolan s’attaque à un autre genre fondamental, le film de guerre, s’inscrivant de fait dans une lignée de réalisateurs modernes inspirés par les grandes fresques pacifiques de la première moitié du XXe siècle, tel A l’Ouest rien de nouveau (1930), parmi lesquels on peut citer Malick, Coppola, Kubrick et bien entendu Spielberg.
C’est sur l’évacuation du Corps expéditionnaire britannique et de soldats français de Dunkerque, encerclée par les troupes allemandes, par la Royal Navy en Mai/Juin 1940 que va se concentrer l’intrigue du film. Si les enjeux sont simples, le réalisateur en proposera une lecture fractionnée sur trois espace-temps: la plage, la mer, les airs. (lesinrocks.com)